Ginny se confie

Ce qui a meublé sa vie

Ginny est une femme d’affaires dans l’âme. Mais ce n’est qu’à la trentaine qu’elle le découvre. Suite à son deuxième mariage avec un homme qui est propriétaire de son propre commerce, elle commence à s’intéresser aux affaires. Tout en travaillant toujours pour le ministère du Revenu, de son côté elle ouvre son premier commerce personnel, un salon de coiffure qu’elle dirigera pendant trois ans avant de le vendre à une de ses employées.

Quelques années plus tard, l’appel de la nature les amène à changer leur plan. Le couple s’installe au Lac Sir-John et pour la première fois elle trempe dans le domaine des livres, ils deviennent propriétaires de la librairie de la place. « Le presse livre ». Cela meublera leur vie pendant plusieurs belles années. Alors qu’elle partage sa vie entre leur commerce et le ministère du Revenu, il lui devient de plus en plus difficile de demeurer aussi loin de son travail à Montréal. Ils reviennent donc vers la grande ville. Son mari retourne vers la vente qui a toujours été son domaine.

Deux années plus tard, après plus de vingt années au service du gouvernement, Ginny choisit de travailler à son propre compte et se lance dans un domaine qui la rejoint particulièrement. Elle retourne aux études et devient consultante en relation d’aides et hypnothérapeute certifiée. Tout en pratiquant, elle fait également des conférences. Ce qui meublera sa vie pour les vingt années qui ont suivi. Pendant cette même période, elle jumelle son travail, avec une autre entreprise. Clic-ici, un regroupement de gens d’affaires, qui l’amène à mettre sur pied en 2017 le salon Elle et Lui, avec 50 exposants dans divers domaines. Un travail de titan qu’elle amène seule vers le succès. Lors du 150e anniversaire de la Confédération du Canada en 2017, elle reçoit une médaille pour souligner l’intensité de son travail dans la catégorie « affaire ». C’est pendant cette même période qu’elle apprend être atteinte de cancer à trois reprises et qu’elle profite de la maladie pour réaliser son vieux rêve d’écrire.

La Covid interrompt toutes ses fonctions. Terminé les clients qui vienne en consultation, impossible de faire des réunions de groupe pour gens d’affaires. Fini les conférences et les salons d’expositions.

C’est à ce même moment qu’elle apprend être atteinte d’un troisième cancer. Cela la porte à prendre la grande décision qui changera le cours de sa vie. Cette fois c’est définitif, elle est déterminée. Rien ne peut la faire changer d’idée.

C’est l’écriture qui meublera le reste de sa vie, au grand bonheur de ses lecteurs !