« Ce passé qui nous hante »


On a tous un passé.

Pour certains, il est plus glorieux, pour d’autres malheureusement cela représente des souvenirs plus que pénibles.

 

Certains passés, bien qu’existants, ne gênent aucunement leur possesseur. Mais gare à sois quand les monstres sortent de la garde-robe.

 

De nouvelles personnes entrent dans notre vie, on exerce un nouveau travail, une séparation s’annonce plus que probable. Et voilà les montres qui se réveillent. Les souvenirs du passé qui nous hantent. Inconsciemment, la douleur ressentit lorsque ce père qui a abandonné sa famille, alors que nous n’avions que 12 ans, remonte à la surface, et un sentiment de rejet s’installe. Ce nouveau patron qui se comporte, comme la mère despotique qui nous a pourri la vie, ravive au fond de nous des douleurs que nous avions enfouies profondément. Le nouveau collègue de travail qui nous est présenté nous rappelle d’une façon douloureuse notre premier amour de jeunesse.

 

Pour les uns c’est une lutte qui s’engage entre eux, et les monstrueux souvenirs. Pour d’autres, c’est une recrudescence des sentiments enfouis, mais toujours vivants de notre premier amour jamais oublié. Dans un cas comme dans l’autre, cela vient remuer fortement notre vie.

 

Il arrive également que la personne soit demeurée tellement attachée à un souvenir d’amour d’enfance, qu’elle se refuse à laisser entrer dans sa vie un autre amour, comme si, le grand amour ne se présentait qu’une seule fois dans la vie et que son tour était passé. Il se peut également dans un tel cas, qu’elle cherche à se préserver des désillusions possibles. Son attachement à un amour passé la sécurise, elle se refuse de trahir ce grand amour.

 

Dans le cas d’un attachement à un fantôme du passé. Il peut s’avérer utile de s’en départir, pour se permettre éventuellement de vivre un avenir plus heureux dans une relation future possible. Des outils tels que, écrire une lettre d’adieu à ce premier amour, dans laquelle on lui expose notre projet de nous tourner vers l’avenir et de laisser entrer dans notre vie un nouvel amour est un geste symbolique, mais puissant. Cette lettre pourra au choix de la personne être brulée, déchirée, ou encore remise à une autre personne qui s’engage pour nous à s’en départir.

 

Dans les autres cas qui représentent davantage des montres du passé. Il est possible de mettre deux chaises face à face, de prendre place sur l’une d’elles, d’imaginer que la personne à laquelle s’adresse notre discours est assise sur cette autre chaise face à nous, ou encore de disposer sur cette chaise un objet qui nous la rappelle. On peut ensuite se vider le cœur tout haut, parler, crier, pleurer, le maudire si nécessaire. L’important est d’enfin dire tout ce qu’on lui dirait si cette personne était réellement devant nous. Lui dire tout le mal qu’on a ressenti par son comportement. En terminant, on lui dit que plus jamais on ne lui permettra à nouveau de nous faire de mal.

L’idée étant de poser un acte concret pour passer à autre chose. Dans les cas où ces outils ne s’avéraient pas suffisants, il est préférable de consulter une personne ressource formée à la relation d’aide ou la thérapie afin d’obtenir de l’aide.

___________________________________

Ginny Martineau

Consultante Gestion Santé Bien-être

Hypnopraticienne et conférencière

514-983-8324

gestionsantebienetre.com

Hypno-Web

Facebook